News

ELMS - LMP2 - IMOLA : Qualif - Course : P7

Imola : Programme de ce samedi 18 mai : qualif et course d'endurance de 3 heures pour nos 3 pilotes, l'anglais, John Hartshorne et les pilotes manceaux Bastien Brière et Thomas Dagoneau.

Résultat de la qualif du samedi matin : P9 - piste sèche.

Départ de la course, sur piste sèche, malgré l'annonce de la pluie. Un bon entrainement pour toute notre équipe LMP2 en vue des prochaines 24 Heures du Mans. La voiture finit P7 sans une égratignure.

Au classement du championnat ELMS, European Le Mans Series, notre team conserve la 5ème position.

Kevin Boutsen (ingénieur) : "Un week-end de course réussi, et sans encombres, pour le team et les pilotes. La voiture termine à une bonne 7ème place. La performance a été améliorée tout au long du week-end."

Massimo Bottiglieri (ingénieur) : "Les pilotes ont encore évolué, la voiture était top, à tous points de vue. Top boulot de l'équipe Boutsen. Let's go to Le Mans 24 Hours !"

Bastien Brière (pilote) : "J'ai à nouveau pu découvrir un nouveau circuit durant les essais : IMOLA, et je dois dire qu'il m'a bien plu. J'ai pris un bon départ, puis j'ai tenté au maximum de rester au contact. Ca n'a pas été facile. Il a fallu également gérer le trafic en perdant le moins de temps possible dans les dépassements.
On finit 7ème de la catégorie, avec un sans faute de l'équipe qui a été exemplaire!"

John Hartshorne (pilote) : "Vu les conditions meteo changeantes tout au long du week-end, le team a fourni une bonne voiture qui m'a donné toute confiance pour améliorer mes chronos en course. Excellents relais de Bastien et Thomas qui nous ont permis d'obtenir la 7ème place".

ELMS - LMP2 - IMOLA : Essais libres ce vendredi

Au programme de ce vendredi :

Essais libres : Free practices 1 & Free practices 2

12H00 : FP1 : P10 - LMP2  : piste mouillée

16H40 : FP2 : P9 - LMP2 : piste sèche

 

Qualif demain matin, samedi à 10h30. Départ de la course à 16H00.

 

Dernières recommandations avant le drapeau vert de la session.

 

 

ELMS - LMP2 : Il tombe des cordes à IMOLA !

Arrivée ce mercredi soir à Imola, en Italie, pour la seconde manche du championnat European Le Mans Series.

Au programme de ce jeudi 16 mai, installation du box pour notre LMP2 numéro 4,  qui sera pilotée par l'anglais John Hartshorne, et les 2 pilotes manceaux Bastien Brière et Thomas Dagoneau.

Et .. ce jeudi matin ..il tombe des cordes à IMOLA, les routes sont détrempées tout comme le circuit  !!! 

Les essais commencent demain vendredi. La course est programmée samedi à 16H pour une endurance de 3 heures.

 

 

ELMS - 3 derniers rounds 2013 : Equipage à compléter

 
ELMS :  European Le Mans Series : 3 derniers rounds de la saison 2013 : équipage pilotes de la LMP2 à compléter
Une opportunité unique de découvrir le championnat et la catégorie, course par course !
nous contacter pour plus les infos,
  1. 20 juillet :Autriche - Red Bull Ring
  2. 14 septembre : Hongrie - Budapest
  3. 28 septembre : Castellet - France

 

 

Les protos LMP2, le championnat European Le Mans Series (ELMS)

Ouverts ou fermés, ils sont destinés uniquement aux équipes privées.

Le moteur, quant à lui, doit être un dérivé de la série.

Dans le championnat European Le Mans Series, chaque pilote fait partie d'une catégorie en fonction de son palmares et de ses résultats (bronze, silver, gold ou platinum).
Et pour former les équipages, il est imposé d’avoir au moins 1 pilote silver ou bronze.

  • Poids minimum : 900 kg
  • Capacité de réservoir : 75 litres
  • Largeur de l'aileron : 1.60 m
  • Cylindrée maximale: 5000 cm3 et 8 cylindres max pour les moteurs atmosphériques, ou mono turbo de 3200cm3 et 6 cylindres maximum pour les moteurs turbo
  • Diamètre maximum des disques : 38 cm
  • Faisceau des phares : blanc
  • Couleur du sticker de la catégorie LM P2 : Bleu

Notre équipe participe au championnat European Le Mans Series depuis 2011.

Cette saison 2013, notre LMP2 porte le numéro 4.

 

Calendrier 2013 Circuits
  • 14 avril 2013           
  • 18 mai  2013             
  • 20 juillet 2013         
  • 14 septembre 2013         
  • 28 septembre 2013
  • Silverstone - Royaume Uni
  • Imola - Italie
  • RedBull Ring - Autriche
  • Budapest - Hongrie
  • Castellet - France 
 

Lancement du championnat European Le Mans Series,  à Silver complètement .. stone (UK) : TOP 5 !

Le départ de la course est donné sur piste sèche. Mais la pluie se met à tomber dès le 1er tour, Bastien Brière rentre au stand pour chausser les pneus intermédiaires.

Florilège de sorties de piste, suite aux conditions météo, la pluie redoublant d'intensité, la conduite est de plus en plus délicate.

Bastien Brière remonte dans le classement, il est même 3ème. Changement de pneus. Il passe en full pluie. C'est au tour de John Hartshorne de prendre le volant. Au moment où il sort des stands, c'est l'entrée du safety car. John suit son rythme pendant tout son relais. C'est maintenant au tour de Thomas Dagoneau d'aller nager. A peine son relais entamé, que la course est arrêtée au drapeau rouge. 75% de la course ont été parcourus, on aura donc droit aux points du championnat.

Nous terminons 5ème  de la catégorie LMP2.

Bastien Brière : "En arrivant à Silverstone, je m'attendais à rouler sous une météo typiquement anglaise, je n'ai pas été déçu !!! Car c'est bien sous une pluie battante que j'ai pris le départ de la 7ème place. L'objectif était clair dans ces conditions : aller le plus vite possible, mais éviter la sortie de piste à tout prix. La course a été difficile, il a été dur de garder la voiture sur la piste car ça glissait énormément. Mais j'ai réussi à rester bien concentré, à aller vite, à éviter tous les pièges et à ne pas faire d'erreurs. Alors cette 5ème place est un bon résultat pour ce début de championnat."

John Hartshorne : "Un week-end difficile avec des conditions météorologiques très changeantes. Un superbe relais de Bastien qui a remonté en 3ème position. Malheureusement la course a été réduite, en raison des inondations sur la piste, ..ce qui a entraîné une longue période sous safety car avant d'être le drapeau rouge. Merci pour votre travail tout au long du week-end."

Thomas Dagoneau : "Avec des essais assez courts, nous avons travaillé pour avoir une voiture facile à conduire. Bastien s'est occupé des qualifications et il a pris le départ sous la pluie. L'équipe a très bien géré notre arrêt ainsi que la période sous safety-car tout comme le restart. Nous avons pu voir que le package technique est bon tant pour le châssis que le moteur. Nous travaillons pour la prochaine course en Italie. »

24H DU MANS : Matt Downs rejoint notre équipe !

24H du Mans 2013 :

Matt Downs rejoint notre équipe !

Pilote américain, habitué de la catégorie LMPC, Matt Downs, rejoint notre team pour participer à l'épreuve reine de l'Endurance, les 24 Heures du Mans.

Il fera équipe avec un des pilotes de Sarthe Objectif 24, Thomas Dagoneau ou Bastien Brière.

Le 3ème pilote de notre LMP2, qui portera le numéro 40, reste à confirmer.

Nous sommes ravis de l'accueillir pour notre deuxième participation à cette prestigieuse course !

Matt Downs : "Je suis ravi de participer aux 24 Heures du Mans avec le team Boutsen Ginion Racing. Je suis très reconnaissant envers mon sponsor "Butterfield Farms" de me donner cette opportunité et de pouvoir travailler avec ce team de premier ordre. Les 24 Heures du Mans sont un évènement de toute grande importance dans le monde, et je suis honoré d'en faire (une toute petite) partie."
 

Permis semi remorque ?

Nous recherchons une personne motivée, dynamique, ayant son permis de conduire semi-remorques, et pouvant s'occuper de la gestion des pneus et de l'essence lors des meetings de course, championnat Blancpain, et ELMS + 24 H du Mans.

Nous contacter par mail ou tel, merci.

Frederic Vervisch commente la F1

Ce dimanche, Frédéric Vervisch était l'invité de TV VIER.

Il commente en live le GP F1 de Bahrein

 

BLANCPAIN MONZA - Frédéric Vervisch commente

Blancpain Monza, McLaren #5 :

Frédéric Vervisch : "Après les bons tests que nous avions eu au Paul Ricard - sur le circuit du Castellet, nous étions sûrs d'avoir une bonne vitesse de pointe à Monza. Dès les premiers essais, nous avons remarqué un manque de puissance qui n'a pas pu être résolu par McLaren. Le team a fait du bon travail, tout comme mes équipiers. La course n'a pas été celle qu'on espérait, puisque j'ai été touché après seulement 15 minutes de roulage. Et nous avons dû abandonner suite à un problème de boite de vitesses. Un week-end frustrant, mais nous sommes déterminés à nous battre pour une bonne place à Silverstone."

 

 

BLANCPAIN MONZA : Qualif et Course .. : Infos et commentaires

Monza : 1ère manche du championnat Blancpain Endurance Series :

62 voitures en piste, sur la grille de départ, et 40 voitures à moins de 2 secondes de la pole, .. Ca fait du monde en peu de temps.

2 voitures Boutsen Ginion ont pris le départ, mais une seule est à l'arrivée. C'est Frédéric Vervisch qui est au volant de la #5 au moment du drapeau vert. Parti du milieu de la grille, suite à un manque de puissance du moteur, Frédéric a déjà  grignoté quelques places quand il se fait pousser, et se retrouve dans le bac à graviers. Il arrive ensuite à rejoindre le stand, où l'équipe se met à réparer la voiture. Mais Frédéric ne retouvera pas la puissance initiale. C'est l'abandon pour la numéro 5. Koen Wauters et David Dermont n'ont pu effectuer leur relais.

C'est Marlene Broggi qui prend le départ de la 2ème voiture (la #15) de la dernière ligne. En effet, elle a été également poussée lors de la qualif 2, et Karim Ojjeh n'a pu participer à la Q3. Qu'à cela ne tienne, Marlene Broggi a remonté de 20 places quand elle cède son volant à Christophe de Fierlant. Celui-ci ramène l'auto entière, et c'est Karim Ojjeh qui va passer sous le drapeau à damiers.

 

Marlene Broggi : «Le week-end de course a été très enrichissant, même si le résultat n'est pas à la hauteur du travail fourni par chacun (mécanos, pilotes, ingénieur). Pour ma part, j'ai énormément appris ce week-end grâce à Karim, Christophe et Pierre. Et je sais qu'il faut que je travail sur ma vitesse de passage en courbe pour améliorer mes chronos. Déçue de ne pas avoir pu rendre la voiture en bon état à Karim durant les qualification après la poussette subie par une Mercedes, car la voiture était au top après un superbe travail des mécanos durant la nuit de samedi. La course  a eu ses petits aléas, mais nous sommes à l'arrivée. Hâte d'être à silverstone pour montrer de quoi la numéro 15 est capable de faire. Super travail d'équipe et merci à tous pour votre implication".

 

Christophe de Fierlant : «Je qualifierais ce week-end de vraiment positif. En effet, j'ai découvert en course, sous le soleil de Monza, ma première GT3, et ce, dans un environnement de très haut niveau où j'ai pas mal progressé tout au long du week-end, et en ramenant la voiture entière (sur la piste, c'était le Vietnam!). Mission accomplie donc pour ce premier run, qui n'aurait pu être ce qu'il a été sans l'aide très précieuse de Marlène et Karim, mes co-pilotes, ainsi que d'Olivier et de tout le team. Je les remercie ici énormément pour tous leurs conseils. J'espère que l'on pourra continuer l'aventure ensemble car je pense pouvoir faire bien mieux... » 

 

Karim Ojjeh : «Le résultat n'est pas représentatif : nous avons tous progressé au cours du week-end - l'esprit d'équipe / pilote changement / équipe de travail - et c'est ce qui doit en resortir. La voiture est très délicate. Vous essayez d'apporter des modifications à la configuration, et une fois que vous partez avec un réservoir plein et des pneus neufs, vous êtes de retour à zéro ! Donc, nous avons fait de notre mieux pendant la course. Marlene a pris le départ et a fait un excellent travail en ramenant la voiture entière. Elle avait presque envie de pleurer après son relais ! Christophe a réussi à descendre ses chronos mais le plus important a identifié un problème et est rentré au stand pour changer son pneu arrière gauche et j'ai terminé la course, avec un arrêt au stand de dernière minute pour un changement de pneu en raison d'une crevaison, 10 secondes avant le drapeaux à damiers. La concurrence est très très rude - et alors ?! Silverstone sera un autre champ de bataille!"

Prochain meeting Blancpain : Silverstone, 1 & 2 Juin 2013,

ELMS SILVERSTONE : Qualif - COURSE : TOP 5 !

Qualif : 7

Les seules 20 minutes  du week-end sur piste sèche et en pneus slicks.

Course : Départ en slicks, la pluie se met à tomber dès le 1er tour, Bastien Brière rentre au starnd pour chausser les pneus intermédiaires et repart.

Florilège de sorties de piste, suite aux conditions météo, la pluie redouble d'intensité, la piste est de plus en plus délicate.

Bastien remonte les positions, il est même 3ème. Changement de pneus. Il passe en full pluie. C'est au tour de John Hartshorne de prendre le volant. Au moment où il sort des stands, c'est l'entrée du safety car. John suit son rythme pendant tout son relais. C'est maintenant au tour de Thomas Dagoneau d'aller nager. A peine son relais entamé, que la course est arrêtée au drapeau rouge. 75% de la course ont été parcourus, on aura donc droit aux points du championnat.

Nous terminons 5ème  de la catégorie LMP2.

Bastien Brière : "En arrivant à Silverstone, je m'attendais à rouler sous une météo typiquement anglaise, je n'ai pas été déçu !!! Car c'est bien sous une pluie battante que j'ai pris le départ de la 7ème place. L'objectif était clair dans ces conditions : aller le plus vite possible, mais éviter la sortie de piste à tout prix. La course a été difficile, il a été dur de garder la voiture sur la piste car ça glissait énormément. Mais j'ai réussi à rester bien concentré, à aller vite, à éviter tous les pièges et à ne pas faire d'erreur. Alors cette 5ème place est un bon résultat pour ce début de championnat."

 

John Hartshorne : "Un week-end difficile avec des conditions météorologiques très changeantes. Un superbe relais de Bastien qui a remonté en 3ème position. Malheureusement la course a été réduite, en raison des inondations sur la piste, ..ce qui a entraîné une longue période sous safety car avant d'être le drapeau rouge. Merci pour votre travail tout au long du week-end."

 

Thomas Dagoneau : "Avec des essais assez courts, nous avons travaillé pour avoir une voiture facile à conduire. Bastien s'est occupé des qualifications et il a pris le départ sous la pluie. L'équipe a très bien géré notre arrêt ainsi que la période sous safety-car tout comme le restart. Nous avons pu voir que le package technique est le bon autant pour le châssis que le moteur. Nous travaillons pour la prochaine course en Italie. »

Prochain meeting European Le Mans Series : Imola en Italie. 17 et 18 mai, on espère vraiment avoir de meilleures conditions météo.

 

                Ginion Group

Unknown            Unknown