News

24H DUBAI : L'équipage 2013 est à compléter

24H DE DUBAI : UNITED EMIRATES : 10 - 12 janvier 2013

Une aventure à nulle autre pareille....

Avis aux amateurs :

 

 

Nous cherchons à compléter notre équipage, il nous manque 2 pilotes pour rouler en Megane Trophy.

Licence internationale C.

Nous contacter pour infos et conditions.

BLANCPAIN NAVARRA : FABIEN THUNER au volant de la McLaren #15 !

L'équipage de la McLaren # 15 McLaren est complet, pour la dernière manche du championnat Blancpain Endurance Series qui se tiendra à Navarra, en Espagne, le week-end prochain.

Fabien Thuner, qui a roulé sous nos couleurs, en 2010 & 2011 partagera le volant de notre duo belge, Edouard Mondron and Jérôme Thiry.

  Fabien Thuner

Fabien Thuner, le pilote suisse, a représenté notre team, en 2010 et 2011. Il était au volant de la Megane Trophy, dans le cadre du championnat Eurocup, dans le cadre des World Series by Renault. Il est d'ailleurs toujours engagé dans cette discipline cette saison, et est déjà monté 7 fois sur le podium cette année.

 

Olivier Lainé : (Team Manager) : "Nous sommes toujours restés en contact avec Fabien. Navarra, c'est une bonne opportunité pour lui comme pour nous. Cela nous donne un équipage de pilotes sympas et très rapides .."

 

BLANCPAIN NAVARRA : ANDY SOUCEK rejoint notre team !

BLANCPAIN ENDURANCE SERIES :

Le retour à la compétition d’Andy Soucek !

Le pilote Andy Soucek, fait son retour à la compétition en rejoignant notre team pour la dernière manche du championnat Blancpain Endurance series, au volant de la McLaren MP4-12C GT3.

Andy, de nationalité autrichienne, habite Madrid, et roule sous licence espagnole. Il a remporté le championnat de Formule 2, en 2009 et on l’a vu dans de très nombreux championnats, tels que le GP2 Series, GP2 Asia, en Superleague Formula, en World Series 3.5, en Formule 3, .. Il a également testé en F1, chez Toyota, Williams et Virgin.

Andy Soucek, 27 ans, fera équipe avec Nico Verdonck, notre pilote belge sur la McLaren portant le numéro 5.  Le 3ème pilote sera annoncé d’ici peu.

  Andy Soucek
Andy s’est montré très enthousiaste pour son retour à la compétition en GT : « Je suis très content d’avoir l’opportunité de rouler en catégorie GT3. Jusqu’à présent, je m’étais concentré sur la monoplace, c’est donc un tout nouveau challenge pour moi. Le fait de rouler dans le team Boutsen Ginion m’a ravi dès le départ. J’espère pouvoir m’adapter rapidement à cette nouvelle voiture afin d’aider le team à obtenir le meilleur résultat possible à Navarra ».

Olivier Lainé (Team Manager) : "Les premiers tours de roue d'Andy ont été plutôt convaincants. Le team est ravi de l'accueillir. Nous nous réjouissons d'être à Navarra, la semaine prochaine !"

BLANCPAIN NAVARRA : nouveaux équipages !

 

Direction Navarra, en Espagne

13 et 14 octobre, voilà les dates du dernier meeting Blancpain Endurance Series,
et de nouveaux équipages pour nos 2 McLaren MP4-12C GT3.
Confirmés : Nico Verdonck, Jerôme Thiry et Edouard Mondron,
 
Les autres pilotes seront dévoilés très prochainement..
 
A suivre

BLANCPAIN NURBURGRING : les résultats officiels : 8 en PRO, 17 en PRO-AM

Les résultats officiels ont été publiés suite à la manche disputée en Blancpain Endurance, au Nurburgring :

En catégorie PRO, 8ème position pour Nico Verdonck, Seiji Ara, et Marino Franchitti
En catégorie PRO-AM, 17ème position pour Jerôme Thiry et Edouard Mondron
 

BLANCPAIN NURBURGRING : Les commentaires de la #15

Jérome Thiry : "Un très bon week-end pour moi, je me suis senti super-bien dans la voiture, ce fût un grand moment de compétition .. je n'avais aucune envie d'arrêter. Un tout grand merci aux mécanos et ingénieurs pour leur travail tout au long du week-end. Vivement Navarra"

Edouard Mondron : J'ai été assez surpris de voir le potentiel que nous avions par rapport à la 5 qui était la favorite. Pendant toute la course, nos chronos ont été réguliers et même souvent proches des leaders ce qui a démontré le bon travail de l'équipe sur les réglages et en piste.

Malgré la crevaison, qui nous a fait perdre beaucoup de temps et qui nous laisse un goût amère, il faut appliquer ce que j'ai appris aux 24 Heures de Spa. Tourner la page pour se concentrer sur Navarra. »

 

NURBURGRING : Les commentaires de la #5

Les commentaires de la voiture numéro 5

Marino Franchitti : "C’est toujours un challenge d’arriver dans un championnat à ce moment de l’année, surtout dans un nouveau team et une nouvelle voiture. Nous sommes satisfaits d’avoir atteint le top 10, en partant 39ème sur la grille. Nous avons essayé de tirer le meilleur parti de la voiture, et la bonne stratégie du team nous a aidé pour notre remontée. C’était très sympa, et j’espère avoir bientôt une nouvelle opportunité de participer au Blancpain. »

Seiji Ara : «Il y avait 30 degrés quand j’ai quitté le Japon, et seulement 10 degrés ici au Nurburgring, mais l’accueil chaleureux du team et de mes co-pilotes m’ont donné l’impression d’être à la maison. Ce ne fût pas facile de découvrir la voiture en si peu de temps de piste, et de débarquer dans un championnat si compétitif. Finir dans le top ten, et 1ère McLaren est donc assez réconfortant ».

Nico Verdonck : "On n'était pas à notre place sur la grille, et partir si loin, rend les choses plus difficiles. En course, nous avons remonté 29 voitures .. et finissons 1ère McLaren, ce qui est quand même une belle performance".

BLANCPAIN NURBURGRING - Qualif et Course !

Qualif et course au programme de ce dimanche :

La séance de qualif  se déroule en 3 phases de 15 minutes, avec une pause de 10 minutes entre chaque série. Chaque pilote a donc droit à sa séance. Les temps sont ensuite combinés pour ne garder que les meilleurs.
Le réservoir d’essence plein, (on peut pas refueler en qualif), c’est Seiji Ara, qui ouvre les hostilités pour notre team, sur la McLaren #5 . Il réalise un joli 14ème temps.

Edouard Mondron, voiture #15, participe à la seconde session et est 19ème tandis que Nico Verdonck réalise le 10ème temps. Leur séance est cependant interrompue par un drapeau rouge, ce qui fausse légèrement leur résultat. 3ème séance, c’est Marino Franchitti, qui réalise le 39ème temps, tandis que Jérôme Thriy pointe en 32ème position. C'est cepdant le plus rapide des 5 pilotes, toute séance confondue !

A noter que les 39 premiers sont seulement à 2,4 secondes de la pole !!! C’est dire, une fois encore,  le niveau du championnat Blancpain.

 

La course : de la 39ème place au TOP TEN ! et 1ère McLaren !

C’est Seiji Ara et Edouard Mondron qui prennent le départ au volant de nos McLaren orange et noires. Le premier relai est cependant écourté, suite à une violente sortie de piste d’un autre concurrent. Jérôme Thiry prend le volant de la #15 tandis que Marino Franchitti remplace Seiji Ara, sur la #5.

A la suite de ces pit-stops, Franchitti pointe en 19ème place et Jérôme Thiry 26ème. Il a perdu 20 secondes au pit-stop car la McLaren ne souhaitait plus redémarrer…grrr.

Tête à queue de Marino en plein virage, Ouf, il peut repartir juste derrière …Jérôme Thiry... qui achève son relais en 15ème position tandis que Marino passe le volant de la 16ème place.

Nico Verdonck, sur la #5, va accomplir le dernier relais ..

Connaissant Nico, c’est le couteau entre les dents qu’il va tenter de remonter le peloton. Il est maintenant classé 22ème.

En tête de la course, les pilotes sont survoltés comme en témoignent de nombreuses sorties et touchettes. Victime d’une crevaison, sans doute due aux débris sur la piste, Edouard ne peut éviter une Ferrari, collision qui lui vaudra également un drive-through. Il peut cependant continuer à rouler.

Nico Verdonck, est l’auteur d’une belle remontée, puisqu’il termine dans le TOP TEN ! et 1ère McLaren.

Notre meilleur résultat en Blancpain depuis le début de saison avec la McLaren.

Edouard et Jérôme se classent 27ème, ce qui ne reflète pas leur fantastique vitesse de pointe.

Dans 3 semaines déjà ..Navarra.. et encore quelques nouveautés au sein de notre team. A suivre.

A bientôt !

 

BLANCPAIN NURBURGRING : Essais libres et Pré-qualif

Programme du jour : essais libres et pré-qualif

Samedi, un temps froid. Du vent, pas plus de 12 degrés, quelques rayons de soleil. On est bien au Nurburgring,

En essais libres, le trio international, Nico Verdonck, Seiji Ara et Marino Franchitti (#5) réalisent le 22ème temps à 2,1 sec.

Le duo belge, Edouard Mondron et Jerôme Thiry (#15) se classent 33ème à 2,6 sec.

En pré-qualif,  la McLaren n°5 pointe en 8ème position, (et 2ème McLaren) à 1 seconde de la pole position, tandis que la n°15 réalise le 35ème temps.

Une fois de plus, on remarque que le niveau en Blancpain est très élevé et les temps très serrés.

Tout peut donc arriver en course.

La qualif aura lieu demain matin, dimanche.

La journée d'essais vue par Edouard Mondron :

"Achtung, vlà les belges !

Arrrrrfh, Za y est, lez premièrez zéancez d’ezzais bouclées aujourd’hui zur le mythique zirzuit du Nurbürgring.

A côté de la Norschleife qui représentait à l’époque la grandeur de l’Allemagne, j’ai pris le volant d’une toute nouvelle voiture… La 15…
Et oui, suite à quelques modifications d’équipages, j’ai switché de McLa pour m’associer avec Jérôme Thiry pour cette manche à l’odeur de saucisses et de choucroute.

Les premiers tours du circuit de F1 m’ont permis de retrouver les sensations que j’avais eues lors de ma pole lors de la coupe du monde de………Fun Cup. Les sensations sont légèrement différentes et le virage se rapproche un fifrelin plus rapidement.
En rentrant après la « Practice Session » d’1h30, les chronos n’étaient pas à la hauteur de mes espérances mais l’équipe s’est rendu compte qu’il y avait une légère fuite d’huile à l’arrière droit ce qui provoquait pas mal de survirage.
De plus, le gros boulot n’était pas sur l’arrière de la monture mais sur l’avant car avec la nouvelle balance de performance, le sous-virage s’est annoncé difficile à dompter.

Après un bon gros débriefing comme on les aime, pas mal de changements ont été apportés et ça a payé !

Lors de la seconde sortie du stand 12, les temps sont bien bien descendus pour revenir à 2 dixièmes de Jérôme. Nous n’avons pas souhaité monter des pneus neufs pour garder le plus de trains intacts en vue des qualifs et de la course de demain.

Avec notre équipage très homogène, il nous est tout à fait permis de rêver et d’imaginer un résultat revigorant dès demain mais ne mettons pas le châssis avant les chevaux, la course de 3h est encore longue !

Tschüss,"

Edvard

BLANCPAIN NURBURGRING - Les essais pit-stops

Ca y est, nos 5 pilotes ont rejoint l'Allemagne et son circuit du Nurburgring.

Au programme du jour, les entrainements pit-stops ..

Seiji Ara et Marino Franchitti ont également découvert le team.

Demain, samedi, les choses sérieuses commencent.

                Ginion Group

Unknown            Unknown